Démarrer la Raspberry Pi sur clef USB.

Raspberry Pi, comment booter sur une clé USB ou un disque dur externe.

Mis à jour le 3 mai 2019 - 5 Commentaires - , , , ,

Comme vous le savez, la Raspberry Pi utilise une carte micro SD à la place d’un disque dur. C’est bien pratique niveau encombrement et prix, mais les cartes SD finissent par s’abîmer à force de multiplier les opérations de lecture et d’écriture.

Pour limiter l’usure de votre carte SD une solution simple est de configurer votre Raspberry Pi pour démarrer sur un périphérique de stockage USB, que ce soit une clef ou un disque dur.

Dans ce tutoriel, nous allons donc voir en quelques minutes comment faire booter votre Raspberry Pi sur une clé USB ou un disque dur externe.

La matériel nécessaire

Pour réaliser cette opération , vous aurez besoin du matériel suivant (cliquez sur un lien pour voir son prix chez Amazon) :

Autoriser la raspberry pi à booter sur une clé USB

À  noter, pour la Raspberry Pi 3B+, vous n’avez pas besoin d’effectuer les opérations ci-dessous, simplement d’installer Raspbian sur votre périphérique USB, l’inséré dans la Pi sans la carte MicroSD, il sera détecté automatiquement.

Maintenant que vous avez l’ensemble du matériel nécessaire, vous allez devoir commencer par installer Raspbian sur votre carte SD. Pour cela, nous vous renvoyons à notre article pour installer Raspbian depuis Windows, ou depuis Linux.

Raspbian installé sur votre carte microSD, répétez l’opération en installant cette fois-ci Raspbian sur votre clef USB/disque dur. Une fois fini, débranchez la clef USB/disque dur.

Une fois les deux installations terminées, connectez la carte SD à votre PC et rendez vous dans la partition boot de la carte (la seule accessible depuis Windows, normalement) pour éditer le fichier config.txt et rajouter à la fin du fichier la ligne suivante :

program_usb_boot_mode=1

Sauvegardez le fichier, puis insérez la carte micro SD dans votre raspberry pi et démarrez la (insérez seulement la carte SD, pas la clef USB/disque dur). Normalement une fois démarrée, la raspberry pi va automatiquement se configurer pour à l’avenir démarrer sur la clé USB.

Pour vérifier que tout est bon, on peut regarder le registre 17 de l’OPT (One-Time programmable qui désigne la mémoire morte qui ne peut être programmée qu’une seule fois). Pour cela on utilise la commande suivante :

vcgencmd otp_dump | grep 17

La raspberry pi doit nous retourner : 17:3020000a. Si ce n’est pas le cas, c’est que vous avez mal effectué une étape précédente et que vous devez recommencer la création de la carte.

Vous pouvez maintenant éteindre votre Raspberry Pi, sortir votre carte micro SD et insérer votre clef USB/disque dur avec Raspbian installé.

Il ne vous reste plus qu’à brancher votre Raspberry Pi, le démarrage va prendre quelques secondes, et ça y est, votre Raspberry Pi boot depuis votre clef USB !

Partager
Newsletter
Auteur :
Raspberry Pi FR
Rejoignez la communauté Raspberry Pi
Un ordinateur à 35€ déjà vendu à 10 millions d'exemplaires
ACHETEZ LA RASPBERRY PI 3 ACHETEZ LA NOUVELLE RASPBERRY PI 4
Tutoriels en rapport
Installer un media-center avec OSMC sur votre Raspberry Pi ! RaspiSMS 2.0, envoyer des SMS par internet avec la Raspberry Pi Bien choisir vos accessoires pour les Raspberry Pi 3 et 2 Envoyer, gérer et recevoir des SMS avec la Raspberry Pi Installer un serveur web sur votre Raspberry (Apache + PHP + MySQL)
5 commentaires
Besoin d'aide ? Vous la trouverez plus vite sur notre forum.
  1. Manuel dit :

    Bonjour,

    Je viens de suivre votre procédure pour faire un démarrage sur clé USB, Tout est bon jusqu’au moment de faire le démarrage sur la clé,
    J’ai un message d’erreur :
    « Requested init /usr/lib/raspi-config/init_resize.sh failed (error -8) »

    Pouvez me dire d’où vient le problème et comment y remédier svp ?

    Merci

    1. Salut, ça ressemble à un problème de mauvaise image de l’OS, tu devrais essayer de retélécharger Raspbian et refaire ta carte.

  2. la.couenne dit :

    Hello tous,
    Pour ceux qui veulent quand même utiliser la carte SD, une bonne solution consiste à mettre les dossiers des logs en ram plutôt que mis à jour sans arrêt sur la carte. En éditant le fichier /etc/fstab et en y ajoutant les lignes suivantes:
    tmpfs /tmp tmpfs defaults,noatime,nosuid,size=10m 0 0
    tmpfs /var/tmp tmpfs defaults,noatime,nosuid,size=10m 0 0
    tmpfs /var/log tmpfs defaults,noatime,nosuid,mode=0755,size=10m 0 0

  3. OlivierM dit :

    Si on modifie la mémoire morte, on ne peut plus faire machine arriéré pour booter à nouveau sur carte SD ?

    1. Salut, à priori une fois la mémoire morte modifiée, la pi peut toujours booter sur la carte SD. Simplement elle peut en plus booter en USB 🙂

Partager
Inscription à la Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter.
Vous avez aimé cet article ?
Inscrivez-vous et restez informé !