Clavier et souris officiels de la Raspberry Pi

Sortie d’un clavier et d’une souris officiels pour la Raspberry Pi.

Mis à jour le 4 avril 2019 - 2 Commentaires - , ,

Cela faisait longtemps que nous n’avions pas écrit d’article sur le site. Aujourd’hui, nous reprenons la plume pour vous parler d’un (petit) évènement dans le monde de la Raspberry Pi, histoire de remettre le pied à l’étrier.

En effet, après l’écran, le boîtier et l’alimentation, la Raspberry Pi Foundation a annoncé le 2 avril la commercialisation de sa souris et de son clavier officiels pour la Raspberry Pi, aux alentours de 9 € et 20 €.

Vérifier le prix de la sourisVérifier le prix du clavier

Faisons ensemble un petit tour de ces nouveautés.

Une souris filaire 3 boutons sans surprises

Commençons par la souris. Bien évidemment, il s’agit d’une souris optique et pas à boule (encore un objet qui a rejoint nos musées de l’informatique).

Celle-ci est actuellement disponible à la vente uniquement chez Kubii.fr, aux alentours de 8,50 €. Il y a fort à parier qu’elle sera disponible sur Amazon dans les jours ou semaines à venir.

Par ailleurs, la technologie utilisée semble être celle de la LED optique, par opposition à la technologie lazer, la seconde ayant surtout l’avantage d’être utilisable sans problèmes sur les surfaces réfléchissantes, mais la première étant relativement moins onéreuse.

Souris officielle de la Raspberry Pi.
La souris officiel reprend les couleurs rouges et blanches de la fondations.

Sans surprise, la fondation a donc fait le choix du prix sur celui de la haute performance, un choix d’autant plus cohérent que cette souris n’est absolument pas destinée à une utilisation de type gaming qui, à priori, est la seule à justifier l’utilisation d’une souris laser.

Au delà de ce choix presque exclusivement technique, deux points plus importants sont à noter.

Tout d’abord, le choix fait par la fondation de conserver une souris très simple, avec seulement trois boutons, clic droit, gauche et molette centrale. La molette centrale est physique, aucune gestion tactile, bref rien de très ambitieux.

Ensuite, plus surprenant et, à mon sens un peu regrettable, la fondation a choisi de ne pas offrir de connexion bluetooth à sa souris. Un choix qui, encore une fois, s’explique très probablement par des questions de coûts, mais qui limite un peu les cas d’usage.

Enfin, niveau ergonomie, nous n’avons pas eu la souris en main, mais les images et schémas montrent une souris bombée, relativement généreuse en main, et qui devrait donc être tout à fait satisfaisante.

Passons au clavier.

Un clavier simple mais efficace

Reprenant les couleurs rouges et blanches de la fondation, le clavier est disponible en 6 langues, Anglais US et UK, Français, Italien, Espagnol et Allemand

Comme pour la souris, le clavier ne peut pour l’instant être acheté en France que chez Kubii, aux alentours de 20€. Là encore, nous nous attendons à le voir très rapidement débarquer chez Amazon.

Concernant le clavier, celui-ci est également sans grandes surprises, mais présente l’avantage d’être simple, de bon goût, semble avoir décidé de garder les touches à leur emplacement normal (merci mon Dieu, ils n’ont pas inversé les touches Fn, Ctrl et Alt, ni fait une touche entrée horizontale, ni déplacé la touche des chevrons, doigt d’honneur virtuel spécial aux Thinkpad Lenovo, et autres PC gamers MSI qui font la joie des étudiants en informatique et le malheur de leurs enseignants…).

Clavier officiel de la Raspberry Pi
Petit détail sympa, la touche « Windows » disponible sur de nombreux claviers a été remplacée par une touche Raspberry !

Le clavier est un 79 touches, c’est à dire un clavier sans pavé numérique, ce qui pourrait en dérouter certains, mais s’explique bien évidemment par une question de coût et surtout d’encombrement.

Si dans l’ensemble ce clavier ne propose lui non plus rien de révolutionnaire, il offre en revanche l’énorme avantage d’inclure 3 ports USB qui viendront donc étendre ceux de la Raspberry Pi ! Il est donc possible de brancher la souris directement sur le clavier plutôt que sur la Raspberry Pi, ce que la fondation ne manque pas de souligner dans ses schémas.

Schéma montrant une raspberry pi et les périphériques officiels.
Le schéma publié par la fondation montrant un setup standard avec les accessoires officiels.

Grâce à ce petit détail, cela signifie donc la Raspberry Pi dispose de l’équivalent de 5 ports USB disponibles, une fois le clavier et la souris branchés.

Autre point à noter, la connectique du clavier. En effet, pour brancher le clavier à la Raspberry Pi cela se fait via un cable USB vers mini-usb

Au final, bonne idée ou pas ?

Personnellement je n’utiliserai pas ces accessoires pour une raison assez simple, j’ai déjà un stock de clavier et de souris à la maison. Et je présume que c’est le cas pour nombre d’entre nous.

Cependant, il existe un réel intérêt pour la fondation et les utilisateurs moins confirmés. En effet, en ajoutant la souris et le clavier à la liste de ses périphériques officiels, la fondation propose désormais directement tous les accessoires nécessaires à l’utilisation complète d’une Raspberry Pi.

Cela devrait donc permettre à la fondation de proposer un pack officiel complet à destination des débutants, de quoi, peut-être, attaquer un nouveau marché.

Partager
Newsletter
Auteur :
Raspberry Pi FR
Rejoignez la communauté Raspberry Pi
Un ordinateur à 35€ déjà vendu à 10 millions d'exemplaires
ACHETEZ LA NOUVELLE RASPBERRY PI 4
Tutoriels en rapport
Installer un media-center avec OSMC sur votre Raspberry Pi ! RaspiSMS 2.0, envoyer des SMS par internet avec la Raspberry Pi Bien choisir vos accessoires pour les Raspberry Pi 3 et 2 Envoyer, gérer et recevoir des SMS avec la Raspberry Pi Installer un serveur web sur votre Raspberry (Apache + PHP + MySQL)
2 commentaires
Besoin d'aide ? Vous la trouverez plus vite sur notre forum.
  1. Jano dit :

    Quel plaisir de vous retrouver ! Vous nous manquiez, vraiment.

  2. rolin dit :

    Rien de bien révolutionnaire mais cela donne un look sympa au raspberry au final.

Partager
Inscription à la Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter.
Vous avez aimé cet article ?
Inscrivez-vous et restez informé !