Photo du Raspberry Pi 5

Le Raspberry Pi 5 sort fin octobre et sera jusqu’à trois fois plus puissant !

Mis à jour le 29 septembre 2023 - 0 Commentaires - , , , , ,

Cela fait des années qu’on l’attendait, mais ça y est : le Raspberry Pi 5 arrive, et il promet de très belles performances !

Dans un billet de blog en date du 28 septembre, la fondation Raspberry Pi a annoncé la sortie pour fin octobre du Raspberry Pi 5, près de 4 ans après la sortie du Raspberry Pi 4. Et si cette nouvelle version a pris du temps, c’est que les évolutions sont nombreuses.

Nous vous proposons donc un petit tour des nouveautés introduites avec cette nouvelle version du micro-ordinateur.

Sachez que vous pouvez pré-commander le Raspberry Pi 5 dès maintenant chez notre partenaire kubii.fr !

Pré-commander le Raspberry Pi 5 chez Kubii

Le point qui fâche, le Raspberry Pi 5 sera nettement plus cher !

Avant de parler technique, il nous semble que le premier point à aborder est celui du prix. En effet, et pour la première fois, la fondation semble s’éloigner significativement du prix historique de 35$ qui a toujours été celui du Raspberry Pi (au moins pour sa version minimum).

Le Raspberry Pi 5 est donc annoncé au prix de 60$ pour sa version 4GB de RAM et de 80$ pour sa version 8GB, plus les taxes locales. Une hausse du prix très significative sur laquelle la fondation a gardé le silence (ou presque) dans son billet de blog.

Photo du nouveau Raspberry Pi 5
Le nouveau Raspberry Pi 5 dans sa version 8GB

Ce choix nous interroge forcément, le principe même du Raspberry Pi étant celui d’une machine très bon marché, ce nouveau positionnement tarifaire a de quoi inquiéter, mais le Raspberry Pi 5 n’a probablement pas dit son dernier mot…

Une version 1GB et 2GB à 35$ du Raspberry Pi 5 serait-elle déjà dans les tiroirs ?

Si vous trouvez cette hausse de prix trop importante, rassurez-vous, nous pouvons d’ors et déjà prédire avec quasi certitude que les versions 1GB et 2GB devraient bientôt êtres annoncées par la fondation, et nous avons déjà une idée du prix !

En effet, même si rien n’a été écrit noir sur blanc dans le billet de blog original, une photo en gros plan d’un composant du Raspberry Pi 5 laisse apparaître sur la gauche une série de 4 emplacements pour souder des résistances permettant de choisir entre 4 tailles de mémoire RAM, 1GB, 2GB, 4GB et 8GB.

Gros plan sur le sélecteur de mémoire sur le Raspberry Pi 5
À gauche de la puce, on voit clairement le sélecteur entre les différentes tailles de mémoire.

Il s’agit ici d’une technique de fabrication qui consiste a fabriquer plusieurs chemins électriques et à en choisir un en soudant une résistance nulle ou en faisant un pont de soudure. Cette technique est souvent utilisée par les fabricants pour leur permettre de créer différentes versions d’un même produit en faisant varier un seul composant sans avoir à modifier le reste de la carte.

Il est donc relativement certain qu’une version 1GB et 2GB de RAM seront au programme quelque temps après la sortie des versions 4GB et 8GB, cette fois avec un prix de 35$.

En attendant, il faudra rester sur le Raspberry Pi 4 pour les projets à petit budget…

Plus qu’une simple mise à jour, une refonte complète.

Assez parlé budget, parlons maintenant technique !

Plus qu’une simple mise à jour, le Raspberry Pi 5 s’annonce comme une refonte complète de la plateforme Raspberry Pi, avec de nombreux changements permettant, d’après la fondation, de doubler les performances !

Pour le public anglophone, la fondation a également publié une vidéo revenant sur ces différentes nouveautés.

Eben Upton, CEO de la Raspberry Pi Fondation présente le Raspberry Pi 5

Pour les plus pressés d’entre vous, voici les différents éléments présentés comme des points clés par la fondation :

  • Processeur quad-core 64 bits Arm Cortex-A76 à 2,4 GHz
  • GPU VideoCore VII prenant en charge OpenGL ES 3.1 et Vulkan 1.2
  • Sortie vidéo double HDMI 4Kp60
  • Décodeur HEVC 4Kp60
  • Wi-Fi double bande 802.11ac
  • Bluetooth 5.0 / Bluetooth Low Energy (BLE)
  • Interface de carte microSD haute vitesse avec prise en charge du mode SDR104
  • 2 ports USB 3.0 prenant en charge des opérations simultanées à 5 Gbit/s
  • 2 ports USB 2.0
  • Ethernet Gigabit avec prise en charge PoE+ (nécessite un chapeau PoE+ séparé, à venir prochainement)
  • 2 transmetteurs caméra/affichage MIPI 4 voies
  • Interface PCIe 2.0 x1 pour les périphériques rapides
  • Connecteur GPIO standard Raspberry Pi à 40 broches
  • Horloge en temps réel
  • Bouton d’alimentation

Nous allons revenir un peu plus en détails sur ces différents points, et plus particulièrement sur l’arrivée de 3 puces conçues spécialement pour (et parfois par) la fondation Raspberry Pi, dont certaines changent en profondeur la façon dont la fondation conçoit ses machines.

Un nouveau processeur 4 cœurs 2.4GHz, le BCM2712 et un nouveau GPU.

La première évolution, classique et attendue, est le passage à un nouveau processeur, le BCM2712. Il s’agit d’un processeur ARM 64 bits à 4 cœurs cadencés à 2.4GHz et gravés en 16 nanomètres de chez Broadcom (le partenaire habituel de la maison mère Raspberry Pi pour ce type de composant).

Gros plan sur le processeur du Raspberry Pi 5
Le nouveau processeur signé Broadcom et conçu sur mesure pour le Raspberry Pi 5

D’après le constructeur, ce nouveau processeur devrait offrir au Raspberry Pi 5 des performances jusqu’à trois fois supérieures à son prédécesseur, mais également une consommation électrique réduite pour une tâche équivalente.

En plus du processeur, le GPU du Raspberry Pi 5 fait également peau neuve avec l’arrivée du Broadcom’s VideoCore VII, qui permettra de supporter deux écrans en 4K 60 FPS, inclura un décodeur vidéo 4K intégré et devrait permettre une bande passante de 4267MT/s, contre 2000MT/s pour le Raspberry Pi 4.

Dernier point, la fondation annonce des drivers MESA open source pour le GPU et le support d’OpenGL ES 3.1 et Vulkan 1.2.

Gros changement, une nouvelle puce « RP1 » pour gérer les entrées/sorties

Probablement le plus gros changement technique, même s’il n’est pas forcément directement visible pour l’utilisateur, le Raspberry Pi 5 marque un changement majeur dans la conception de la plateforme Raspberry Pi avec l’arrivée d’une puce dédiée à la gestion des entrées/sorties.

Gros plan sur la nouvelle puce I/O RP1 du Raspberry Pi 5
La nouvelle puce RP1 sera chargée de gérer toutes les entrées/sorties !

Jusqu’à présent, tous les flux liés aux entrées/sorties de la machine (USB, GPIO, etc.) étaient gérés par le processeur du Raspberry Pi, parfois avec l’aide d’autres puces pour certaines parties spécialisées (l’USB par exemple), mais fondamentalement le travail finissait toujours par revenir au processeur. Avec le Raspberry Pi 5, la fondation marque un changement majeur et introduit une nouvelle puce sur sa machine, dédiée exclusivement au traitement des entrées/sorties.

Cette nouvelle puce, baptisée RP1, a été conçue directement par la fondation par la même équipe qui a été en charge du microcontrôleur RP2040 utilisé au sein du Raspberry Pi Pico, asseyant un peu plus le tournant pris par la fondation ces dernières années, celui de concepteur de puces et non plus seulement d’assembleur.

Ce changement est important, car il modifie fondamentalement la façon dont la fondation conçoit ses machines, rendant le processus d’évolution vers de nouvelles versions plus souples et moins coûteuses. De plus, le fait de ne plus avoir à gérer les I/O devrait débarrasser le processeur d’une partie de sa charge de travail, permettant d’utiliser au mieux les capacités de chaque puce.

Temps réel et bouton power, une nouvelle puce pour la gestion de l’énergie !

En plus de ce nouveau processeur/GPU, de la puce dédiée aux I/O, le Raspberry Pi 5 voit aussi l’arrivée d’une troisième puce, cette fois-ci, dédiée à la gestion de l’alimentation électrique du Raspberry Pi, la Renesas DA9091, fruit de la collaboration entre la fondation Raspberry Pi et la société Renesas.

Cette puce sera dédiée à la gestion de l’énergie au sein du Raspberry Pi 5 (c’est cette puce qui sera en charge de transformer la tension d’entrée en toutes les différentes tensions nécessaires aux différents composants du Pi), mais pas seulement. Grâce à la collaboration directe avec Renesas, la fondation a pu intégrer à la puce une horloge temps réel (RTC) ainsi que la gestion d’un bouton « Power », lequel sera désormais intégré directement sur le Raspberry Pi 5, comme sur les ordinateurs classiques.

Gros plan sur le bouton power du Raspberry Pi 5
Un bouton power sera accessible sur le bord du Raspberry Pi 5 !

Il s’agit là de deux fonctionnalités réclamées de longue date par la communauté. L’horloge temps réel étant utile, voire parfois nécessaire, pour de nombreux domaines de électronique (notamment la réalisation de drones, les télécoms, certains protocoles de communication, ou encore des systèmes de pilotages de moteurs, etc.), et le bouton power étant un élément de l’expérience utilisateur auquel le grand public est habitué et dont l’absence déroutait souvent les novices.

Par ailleurs la fondation a annoncé que l’horloge temps réel pourrait être alimentée par une batterie, ce qui devrait simplifier la réalisation de systèmes à très faible consommation énergétique et destinés à être totalement allumés/éteints selon un cycle précis.

Qui dit nouveau Raspberry Pi dit nouveaux accessoires !

Si le Raspberry Pi 5 conserve globalement le format « carte de crédit » des produits précédents, certains connecteurs ont disparu, bougé ou ont été ajoutés.

Gros plus sur la nouvelle connectique du Raspberry Pi 5
Le port jack disparaît et les ports caméra/display réunis côte à cote, un port UART apparaît.

Pour résumer rapidement les différentes évolutions du coté des connecteurs :

Suppressions :

  • La prise vidéo composite à quatre pôles et la prise audio analogique (port jack). À noter néanmoins, la partie vidéo composite reste accessible via deux pads de cuivre sur le Raspberry Pi 5. On regrettera que le port jack n’ai pas subit le même traitement…

Ajouts :

  • Deux connecteurs FPC (Flexible Printed Circuit) à quatre voies, remplaçant l’ancienne prise jack et le connecteur de caméra. Ces interfaces MIPI permettent la connexion de caméras CSI-2 ou d’affichages DSI.
  • Un connecteur FPC plus petit, fournissant une voie PCI Express 2.0 pour les périphériques haute vitesse.
  • Deux trous de montage pour un dissipateur thermique.
  • Connecteurs JST pour la batterie RTC, le débogage ARM et l’UART, ainsi que pour le contrôle PWM d’un ventilateur.

Modifications :

  • Le connecteur Ethernet Gigabit est revenu à sa position classique dans le coin inférieur droit de la carte, avec un connecteur PoE à quatre broches, ce qui rompt la compatibilité avec les chapeaux PoE et PoE+ existants.

Pour s’adapter à ces différents changements, certains accessoires ont été mis à jour.

Un nouveau boîtier, avec ventilateur intégré !

Probablement l’accessoire qui intéressera le plus d’utilisateurs, un nouveau boîtier dédié au Raspberry Pi 5 sera disponible et intégrera par défaut un ventilateur, lequel viendra se connecter directement au nouveau connecteur dédié sur le Pi !

Le nouveau boitier officiel pour le Raspberry Pi 5

Annoncé à 10$ avec le ventilateur, ce boîtier semble extrêmement bien conçu, permettant notamment d’empiler plusieurs boîtiers les uns au dessus des autres, le tout pour un prix extrêmement abordable. La fondation précise également que le design historique a été revu pour permettre de mettre et de retirer le raspberry sans avoir à sortir la carte SD au préalable, un détail certes, mais du confort de vie en plus !

Une nouvelle alimentation électrique 5V 5A pour les tâches intensives.

Plus surprenant cette fois-ci, la fondation annoncé également une nouvelle alimentation 5V qui devrait fournir 25 watts, le tout pour 12$.

D’après les explications fournies par la fondation, même si le Raspberry Pi 5 devrait être beaucoup moins gourmand en électricité, à tâche équivalente, et chauffer nettement moins, la très importante augmentation de la puissance de calcul signifie que dans des cas d’usages extrêmes sa consommation pourrait monter jusqu’à 12W contre 8W pour le Pi 4, obligeant la fondation à limiter le courant dédié aux port USB à 600mA.

Photo de l'alimentation 25W pour le Raspberry Pi 5
La nouvelle alimentation 25W sera surtout utile pour des installations utilisant beaucoup l’USB.

La nouvelle alimentation devrait être détectée par le firmware du Raspberry Pi et augmenter le courant dédié aux ports USB à 1600mA. Ce produit ne devrait donc s’adresser qu’aux utilisateurs souhaitant à la fois effectuer des tâches très gourmandes et gérer des périphériques USB eux aussi gourmands (disques durs externes par exemple).

De notre coté ce système de détection firmware/hardware de l’alimentation ne nous réjouit pas, la technique étant souvent la porte ouverte aux abus des constructeurs (coucou Apple). La fondation a néanmoins précisé qu’il serait possible pour les utilisateurs de configurer le Pi 5 pour désactiver la limite de courant sur les alimentations non officielles, l’honneur est sauf donc.

Un « HAT » pour connecter des disques dur SSD M.2 sortira en 2024 !

La fondation a annoncé la sortie pour début 2024 de ce qui sera probablement l’accessoire le plus novateur et qui promet de modifier le plus radicalement l’expérience Raspberry Pi. Il s’agit d’un HAT qui viendra se brancher sur le nouveau connecteur PCI Express 2.0 du Raspberry Pi 5 et proposer un port M.2, ce qui devrait permettre d’utiliser des disques NVMe SSD (et tout autre accessoire à la norme M.2).

Photo du prototype du HAT PCI/M.2 du Raspberry Pi 5
Prototype actuel du HAT PCI vers M.2, le produit final aura probablement une apparence un peu différente.

Si la nouvelle est si importante, c’est que cela signifie potentiellement qu’il serait possible d’utiliser enfin le Raspberry Pi avec un disque dur plutôt qu’une carte SD, tout en profitant de toute la vitesse que les disques modernes peuvent offrir.

Nous attendons donc avec impatience des nouvelles sur ce futur accessoire pour l’instant encore à l’étape de prototype et dont le prix n’a pas encore été annoncé.

Quelques autres accessoires un peu plus spécialisés.

Enfin, la fondation a présenté d’autres accessoires plus spécialisés :

  • Un dissipateur thermique avec ventilateur à utiliser sans boîtier et destiné aux charges très intensives, annoncé à 5$.
  • De nouveaux câbles nappes pour les caméras et écrans permettant de brancher les formats classiques aux nouveaux connecteurs « mini », entre 1$ et 3$ selon la longueur du câble.
  • Une batterie externe pour alimenter l’horloge temps réel du Raspberry Pi, 5$.
  • Un nouveau HAT pour alimenter le Raspberry Pi en ethernet, encore à l’étape de prototype et prévu pour 2024. Le prix n’est pas encore annoncé.

Que ce soit côté performances ou évolutions, le Raspberry Pi 5 s’annonce prometteur !

Annoncé comme deux à trois fois plus performant, ouvrant la voie à de nouveaux usages et changeant radicalement la conception interne de la carte, le Raspberry Pi 5 s’annonce comme une étape majeure de l’histoire du Raspberry Pi.

Et même si son prix de lancement (70€ tout de même chez nous) risque d’en refroidir certains, il y a fort à parier que la fondation nous annoncera d’ici quelques temps une version 1GB et 2GB renouant ainsi avec son prix historique de 35€.

De notre coté nous sommes impatient de voir ce que la communauté fera de ce nouvel outil !

3.7/5 - (7 votes)
Partager
Newsletter
Auteur :
Raspberry Pi FR
Rejoignez la communauté Raspberry Pi
Un ordinateur à 35€ déjà vendu à 10 millions d'exemplaires
ACHETEZ LA NOUVELLE RASPBERRY PI 4
Tutoriels en rapport
Installer un media-center avec OSMC sur votre Raspberry Pi ! RaspiSMS 2.0, envoyer des SMS par internet avec la Raspberry Pi Installer un serveur web sur votre Raspberry (Apache + PHP + MySQL) Bien choisir vos accessoires pour les Raspberry Pi 3 et 2 Installer un serveur Minecraft sur votre Raspberry Pi !
Aucun commentaire
Besoin d'aide ? Vous la trouverez plus vite sur notre forum.

Partager
Inscription à la Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter.
Vous avez aimé cet article ?
Inscrivez-vous et restez informé !