Photo du dessus du Raspberry Pi 400

Le Raspberry Pi 400 vient de sortir, un ordinateur DANS un clavier pour 70€ !

Mis à jour le 2 novembre 2020 - 10 Commentaires - , , , ,

La fondation vient d’annoncer, comme à son habitude à l’improviste, la sortie dès aujourd’hui d’une nouvelle version du Raspberry Pi, le Raspberry Pi 400, qui tranche fondamentalement avec ses prédécesseurs !

Voyons ensemble ce que propose cette nouvelle machine, ce qu’elle a dans le ventre, à qui elle s’adresse et, bien sûr, où vous pouvez l’acheter.

Acheter le Raspberry Pi 400 chez Kubii

Où acheter le Raspberry Pi 400 ?

Commençons par le point qui en intéressera beaucoup parmi vous : où acheter le Raspberry Pi 400.

En France notre partenaire kubii.fr est actuellement le seul à proposer le Raspberry Pi 400 à la vente.

Le Raspberry Pi 400 est actuellement proposé dans deux offres différentes :

Pour ceux qui se posent la question, Kubii continuera bien à livrer durant cette période de confinement, et si vous achetez votre Pi 400 maintenant vous le recevrez bien évidement à temps pour Noël.

Voir le Raspberry Pi 400 seul chez Kubii Voir le Kit Raspberry Pi 400 complet chez Kubii

Le Raspberry Pi 400, un ordinateur dans un clavier !

Si vous avez connu les années 80 et le célèbre Commodore 64, préparez-vous à une vague de souvenirs avec ce Pi 400.

En effet, comme les ordinateurs des années 80, ce nouveau Raspberry est un ordinateur directement intégré dans le clavier !

Photo du Raspberry Pi 400
Le nouveau Raspberry Pi 400 est un ordinateur, directement dans un clavier !

Oui, vous avez bien lu et vu, un ordinateur complet dans un clavier, l’écran en moins évidemment.

Une bonne idée n’est jamais trop vielle pour être empruntée.

Loin de cacher ses influences, la fondation revendique haut et fort son inspiration, citant explicitement dans son article de blog les machines « BBC Micros, ZX Spectrums et Commodore Amigas ».

Mais, si la fondation a choisi de s’inspirer de ces anciens PC, ce n’est pas uniquement par nostalgie, mais avant tout pour l’aspect pratique, laquelle n’est pas uniquement une question de puissance, mais aussi une question d’apparence, de prise en main, et particulièrement dans le cas du Raspberry, d’encombrement.

Photo d'un bureau avec un Raspberry Pi 400 installé.
Contrairement aux PC des années 80, le Raspberry Pi 400 ne fait que 2 centimètres d’épaisseur.

Avec ce nouveau Raspberry Pi 400, fini donc les boîtiers, les câbles dans tous les sens sur le bureau, etc. Un câble d’alimentation, un câble pour l’écran, au besoin un câble pour la souris, le tout directement depuis le clavier.

Le Raspberry Pi 400 est basé sur un Raspberry Pi 4, un peu boosté.

Au niveau technique le Pi 400 est construit sur la base du Raspberry 4, mêmes ports, mêmes capacités graphiques, même mémoire, même alimentation, etc.

Les ports GPIO sont bien sur conservés et facilement accessibles sur la face du clavier dédiée aux connectiques.

Seule différence technique, la cadence du processeur qui est revue à la hausse, passant de 1.5 Ghz pour le Raspberry 4 à 1.8 Ghz pour le Raspberry 400.

La forme du Raspberry Pi 4 a également été entièrement repensée pour s’adapter à ce nouveau format, comme en témoigne cette image de la fondation.

Cette image de la fondation montre bien les différentes parties, clavier, plaque thermique, Pi 4 nouveau format.

Autre différence, grâce à sa forme moins compacte et à l’utilisation de dissipateurs thermiques intégrés (la partie grise de l’image ci-dessus), ce Raspberry Pi 400 devrait beaucoup moins chauffer que le Raspberry Pi 4, ce que semble confirmer les tests de François du site framboise314.fr.

Courbe de température du Raspberry Pi 400 sous forte charge processeur.
Courbe de température pendant 30 minutes de charge CPU à 100%.

Finalement, à qui s’adresse ce Raspberry Pi 400 ?

Avec ce nouveau modèle, la fondation tranche radicalement avec son approche historique assez peu orientée expérience utilisateur, du moins au niveau physique.

Si ce Raspberry Pi 400 ne sera clairement pas adapté ni à la domotique ni à l’embarqué, il sera en revanche particulièrement adapté aux utilisateurs découvrant l’informatique, notamment les enfants voulant découvrir la programmation.

Le Raspberry Pi 400 devrait donc faire un excellent cadeau de Noël, comme le suggère d’ailleurs la fondation qui parle d’ailleurs du kit complet pour le Raspberry Pi 400 comme du parfait produit « Christmas morning », avec tout dans la boîte, Pi 400, câbles, souris officielle, alimentation, carte SD pré-installée, le livre officiel (hélas en anglais) guide du débutant, etc. Il n’y aura plus qu’à brancher à votre écran ou votre télé !

Photo du kit complet du Raspberry Pi 400.
Le kit complet Raspberry Pi 400.

Ça tombe bien, cette année Noël risque de se passer en intérieur :/.

Au delà des enfants, ce nouveau Raspberry Pi pourrait bien intéresser deux autres publics :

  • En premier lieu, les gens désireux de trouver un PC très peu cher pour une utilisation bureautique et internet, sans sacrifier l’aspect pratique.
  • En second lieu les développeurs et autres amateurs d’électronique qui pourront ainsi facilement développer et tester sur la même machine, le tout en gardant un environnement de travail propre !

De notre coté on ne vous le cache pas, ce produit nous a vraiment séduit et va totalement trouver sa place sur notre bureau !

Partager
Newsletter
Auteur :
Raspberry Pi FR
Rejoignez la communauté Raspberry Pi
Un ordinateur à 35€ déjà vendu à 10 millions d'exemplaires
ACHETEZ LA NOUVELLE RASPBERRY PI 4
Tutoriels en rapport
Installer un media-center avec OSMC sur votre Raspberry Pi ! RaspiSMS 2.0, envoyer des SMS par internet avec la Raspberry Pi Bien choisir vos accessoires pour les Raspberry Pi 3 et 2 Installer un serveur web sur votre Raspberry (Apache + PHP + MySQL) Envoyer, gérer et recevoir des SMS avec la Raspberry Pi
10 Comments
Besoin d'aide ? Vous la trouverez plus vite sur notre forum.
  1. Emmanuel dit :

    Je me serais vite jeté dessus, mais … Si le stock n’était pas suffisant, ça serait encore plus convivial d’avoir une version azerty plutôt que qwerty. Surtout que pour un produit à partir d’un assemblage en kit : il y a surement de quoi respecter le standard et le marché francophone avec peu de modifications. C’est déjà assez perturbant pour quelqu’un qui se débrouille, mais d’ici à en faire cadeau à un utilisateur débutant ou à un enfant. Quel sont les habitudes à prendre, acheter de l’étranger, ne pas recevoir une version attendue… Peut-être attendre que le produit soit fabriqué en France et de surcroît identique à ce que l’on trouve ici sans pour autant doubler le prix. Je tatillonne peut-être mais pour ceux qui diront que je cherche trop, vous ne contenterez pas tout le monde avec une version chinoise.

    1. Bonjour,
      à priori pas de rupture de stock, simplement des vendeurs français qui n’ont pas les stocks… en stock :). Ils doivent faire venir les produit.
      Pour le clavier il s’agit bien d’une version AZERTY (les images de l’article montrent une version QWERTY car il s’agit des images officielles fournies par la fondation, qui est basée à Londres), ou même italienne, allemande ou espagnole [eafl id="5306" name="Raspberry Pi 400 Kubii" text="chez Kubii.fr"].

      Concernant l’origine, je ne pourrais pas donner l’origine du produit, mais je suis effectivement à peu prêt sur que le clavier est fabriqué en chine, tout simplement parce-que je ne vois pas où ailleurs dans le monde on fabrique des claviers. En revanche, concernant la machine à l’intérieur du clavier (le Pi en tant que tel donc), je peux te dire d’où il viens, et pour le coup ce n’est pas de Chine, mais bien du Royaume-Uni, plus précisément de Pencoed au Pays de Galles.

  2. Gerard dit :

    Il semble qu’il n’y ait pas le connecteur pour le cable plat d’une camera.
    Confirmation ?

    1. Salut, oui confirmation pas de connecteur pour le câble plat de la caméra. J’avoue ne pas y avoir pensé sur le moment…

  3. Coutaud Jean-Marie. dit :

    Bravo.

    Peut-on ajouter un SSD de 500 GB à l’intérieur du clavier ?
    Peut-on trouver ce produit au Canada ?
    Merci pour votre travail.

    Jean-Marie Coutaud
    Technologue retraité.

    1. Bonjour,
      ajouter un SSD me semble difficile, en tout cas à l’intérieur du clavier. Dans tous les cas il n’y as pas d’interface capable de supporter les vitesses d’un SSD donc autant opter pour un disque classique, branché en USB.

  4. David dit :

    Le Raspi 400 est-il capable d’alimenter un disque dur externe nativement ?

    1. Je n’ai pas pu tester directement, mais puisqu’il reprend globalement un Pi 4, j’aurais tendance à dire que oui.

  5. iooner dit :

    Le prix est un peu au dessus de ce que je m’attendais quand j’ai vu le premier tweet.
    Ce Pi 400 semble est un bon challenger pour réduire la facture numérique à bas coût.
    J’ai peur d’une envolée de commandes et une production qui ne viendrait à ne pas suivre.

    1. Pour le coup de notre coté le prix est plutôt un peu en dessous de ce à quoi nous nous attendions, puisqu’il n’est que 10€ plus cher que l’équivalent en Pi 4, tout en épargnant l’achat d’un clavier, lequel se vend un peu moins de 20€ en étant après tout bien moins compliqué à produire que ce nouveau Raspberry.

      L’envolée des commandes est effectivement à prévoir, surtout dans le contexte actuel, mais je pense que la fondation a appris de ses erreurs avec le Pi Zéro.

Partager
Inscription à la Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter.
Vous avez aimé cet article ?
Inscrivez-vous et restez informé !